napoléon iii coup d'état

Son appel au peuple annonce son intention de restaurer « le système fondé par le Premier Consul ». Sur le régime politique qui s'installe en décembre 1851, Maurice Agulhon parle de « dictature bonapartiste[123] », au moins pour la première année qui suit le coup d'État jusqu'à l'avènement de l'Empire[124]. Le « coup d’État du 2 décembre a donné naissance à une légende noire »[121] fondée en partie sur la version donnée par Victor Hugo dans son livre Histoire d'un crime que l'historien Louis Girard caractérise cependant comme « peu crédible dans l'ensemble » mais qui apparaît, selon l'historien Pierre Milza, comme « le récit le plus circonstancié » à défaut d'être le plus exact du coup d’État[122]. La république qu'il conçoit a pour but d'œuvrer au bien commun et implique qu'elle soit dirigée d'une main ferme par un chef capable de trancher entre les intérêts divergents et d'imposer l'autorité de l'État à tous[135]. Le carnage fait entre une centaine et 300 morts dont des femmes et des enfants ainsi que des centaines de blessés[59],[62],[63]. Le mariage arrangé et catastrophique de ses parents avait permis à l’Impératrice Joséphine de donner un semblant de succession à Napoléon. Face à la légalité constitutionnelle dont se prévalaient les défenseurs de la République, les bonapartistes opposent le suffrage universel, placé au-dessus de la Constitution, et la confiance directe manifestée par le peuple comme seule source de légitimité[84]. Un nouvel épisode sur le coup d'État de Napoléon III (opération Rubicon). Vous avez dû la reconnaître à son caractère d'incendie et d'assassinat. Le régime électoral fut précisé par un décret dictatorial du 2 février qui fit d'un électeur tout homme de 21 ans comptant 6 mois de domicile. La Constitution française est modifiée. Pour Proudhon, ce sont les républicains qui ont précipité le Président vers la réaction[115] tandis que Karl Marx qualifie Louis-Napoléon et ses partisans de « bandits de grands chemins » qui avaient cherché à se perpétuer au pouvoir pour préserver leurs intérêts[119]. Des parisiens lisent les affiches des proclamations présidentielles (The Illustrated London News, 1851). Le corps électoral passe de 9 millions à 6 millions d’électeurs. Morny ne reviendra en grâce auprès de Louis-Napoléon qu'à la veille du rétablissement de l'Empire. Ils se réfèrent aux articles 68 et 110 de la Constitution. Le Chef de l'État a seul l'initiative des lois qu'il sanctionne et promulgue alors que les ministres ne sont responsables de leurs actes que devant lui. Ce fut splendide et foudroyant » , s'exclame Paul Mayer, revenant, admiratif, sur les événements de cette journée du 2 décembre 1851. Si on compte 2/3 d'ouvriers, pas tous insurgés, parmi les tués, on y trouve aussi de nombreux innocents et curieux, victimes de la division Canrobert sur les grands boulevards[64]. Conçue, réalisée et produite par la Fondation Napoléon, dans une perspective pédagogique, cette vidéo présente les acteurs ainsi que le déroulement du coup d’État du 18-Brumaire qui amena Napoléon Bonaparte au pouvoir. Il avait ainsi exposé sa conception de la démocratie césarienne quelques années plus tôt dans des Idées napoléoniennes où il écrivait que « dans un gouvernement dont la base est démocratique, le chef seul a la puissance gouvernementale ; la force morale ne dérive que de lui, tout aussi remonte directement jusqu'à lui, soit haine, soit amour[136] ». Le mouvement s'étendra dans la région jusqu'à la partie occidentale du département de l'Hérault où Béziers est le théâtre d'affrontements sanglants[47]. Il n'est pas question non plus de faire campagne pour le non en pleine proscription[86]. En 1852, ce 1852 rêvé par les républicains comme le terme de leurs désirs et le signal d'une révolution terrible, la déception eût bien été autrement épouvantable. Il fait placarder sur les murs de Paris dès 6 h du matin le texte de ses proclamations : l'un est un « appel au peuple » à destination des Français[42] tandis que l'autre est une proclamation à l’armée[43]. Au cours du voyage présidentiel qu'il effectue dans l'Est, il critique l'Assemblée nationale en déclarant « Mes amis les plus sincères, les plus dévoués ne sont pas dans les palais, ils sont sous le chaume ; ils ne sont pas sous les lambris dorés, ils sont dans les ateliers et dans les campagnes[15] ». Celle-ci, proclamée en février 1848, a duré moins de quatre ans. Tant pis s’il y a des victimes, seul compte le gain ! Il préconise donc de laisser les insurgés se dévoiler et s’installer, afin d’éliminer toute résistance[52]. Il va faire des études à Coblence, en Allemagne. Pendant 15 jours, celles-ci sont réprimées et ponctuellement des insurgés sont fusillés sommairement[94],[95],[96],[97]. Elle est une fois de plus rejetée le 12 novembre par 355 voix contre 348, soit par seulement sept voix de majorité[31]. La ville sera reprise le 13 décembre[80]. Survient la IIe République. La consultation se déroule « en pleine terreur »[86] sur la partie du territoire encore en état de siège. Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869) C'est une grande et sainte mission, bien digne d'exciter l'ambition des hommes, que celle qui consiste à apaiser les haines, à guérir les blessures, à calmer les souffrances de l'humanité en réunissant … nouvelle équipe ministérielle dirigée par Léon Faucher, Clytemnestre hésitant avant de frapper Agamemnon endormi, Parlement(s) : revue d'histoire politique, Documents et articles sur la résistance au coup d’État dans les départements et à Paris, Le coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte par Philippe Vigier (1924-1995), La résistance des républicains au coup d'État du 2 décembre 1851, Résultats du plébiscite du 20 et 21 décembre 1851, Texte de la déclaration du 31 décembre 1851, Élections en France sous le Second Empire, ← Élections en France sous la Deuxième République, Élections en France sous la Troisième République →, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Coup_d%27État_du_2_décembre_1851&oldid=179265467, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:France au XIXe siècle/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Politique française/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Carte d'électeur délivrée à un commis tailleur parisien pour le scrutin sur le plébiscite soumis au peuple français conformément aux décrets des 2 et 4 décembre 1851. Lyon, réputée rouge et réfractaire à Paris, ne bouge pas, sans doute aussi en raison des dispositions militaires prises par le général Castellane[74] tandis que l'armée n'a guère de difficulté à disperser les quelques centaines de protestataires qui manifestent à Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Dijon, etc. Ces zones connaissent « une chasse à l'homme, avec son cortège de dénonciations et d'exécutions sommaires » (127 fusillés selon Raphaël Lahlou)[98] puis jusqu'en janvier 1852, ce sont « des arrestations massives non seulement dans les départements soulevés, mais sur tout le territoire[99] ». La Deuxième République ne sut pas plus la résoudre, et fut confrontée à une véritable guerre civile lors des journées de juin 1848[2]. Sur ce point, les résistances sont plus nombreuses et exprimées au sein même du parti de l'Élysée formé de 150 députés. Quelques temps après il part à Jersey.Il ecrit le 5 août 1852 le pamphlet Napoléon-le-Petit. Le coup d'Etat de Napoléon Bonaparte Les 50 dates de l'Histoire de France à connaître Dix ans après la prise de la Bastille, le régime politique est balayé par la prise de pouvoir d'un homme. Elle acquiert alors le château d'Arenenberg, sur les bords helvétiques du lac de Constance. Devenu empereur, il reste préoccupé par « le souvenir du serment violé, des morts de décembre, des brutalités de la répression » portant « le 2 décembre comme une tunique de Nessus » selon les mots de l'Impératrice Eugénie[47]. Il légifère durant cette période par des « décrets dictatoriaux » que l'on appellerait aujourd'hui des décrets-lois[126]. Réfugié en Angleterre, le fringant conspirateur séduit une demi-mondaine, miss Howard, qui met sa fortune à sa disposition. Léon GUYON, Épisodes du coup d'État en 1851 dans la Sarthe. Le 5 décembre, l'insurrection se déclenche dans le Sud-Est : Aups, Les Mées, Apt, Digne, Manosque, Barcelonnette, etc. L'as… LES PRÉFETS DE NAPOLÉON III HISTORIENS DU COUP D’ÉTAT par Georges Bourgin . Sauvegarder cet article pour le lire plus tard en appuyant sur ce bouton J'ai compris. Sa mère, Hortense de Beauharnais, est la fille de Joséphine de Beauharnais, première épouse de Napoléon Ier. Convaincu de la nécessité d’un coup d’État du fait des derniers refus de l’Assemblée, Louis-Napoléon le fixe lui-même pour le 2 décembre, jour anniversaire du sacre de Napoléon I er en 1804 et de la victoire d’Austerlitz en 1805. L'historien Raymond Huard souligne également que le 2 décembre est un « jour néfaste parce qu'il mit fin à l’existence de la Seconde République » et que cette date constitue une « référence négative désormais pour tout républicain authentique[144] ». Magnan rassemble les généraux sous ses ordres, et leur demande de se tenir prêts[35] ; la Garde nationale, seule force armée capable d'opposition à Paris, est neutralisée[Comment ?] Des maisons sont ensuite fouillées à la baïonnette[60]. Pour les républicains, le bonapartisme est devenu le principal adversaire. Elle adopte également, cette fois avec l'accord de Louis-Napoléon Bonaparte, la loi électorale du 31 mai 1850, limitant le suffrage universel masculin[6]. Le 10 décembre, la circulaire aux préfets du duc de Morny va explicitement en ce sens : « Vous venez de traverser quelques jours d'épreuve ; vous venez de soutenir en 1851 la guerre sociale qui devait éclater en 1852. Il s'est cru délivré pour 1852 de tous les périls et de tous les maux qu'il attendait à jour fixe. Ainsi, l'historien Éric Anceau[142] note que le coup du 2 décembre, « peut-être plus odieux que les autres, car réalisé par un président qui a prêté serment de défendre la Constitution, (...) a permis aux républicains de s'ériger en défenseurs du droit et de faire du coup d'État le mal absolu. His mother was Hortense de Beauharnais, the daughter by the first marriage of Napoleon's wife Joséphine de Beauharnais. ». Pour Louis-Napoléon, c'est une déclaration de guerre et un plan d'action est immédiatement mis au point pour mettre l'Assemblée en état de siège au cas où une telle loi serait adoptée[32]. « Ce sont au moins dix mille personnes qui fuient la police de Louis-Napoléon Bonaparte. Cependant, le 3 décembre, seuls une vingtaine de représentants nationaux[47] se retrouvent sur les quelque 70 barricades érigées dans ce fief républicain qu'est la capitale. Mais la Constitution de la IIe République, par une disposition très maladroite, interdit au président en exercice de solliciter un deuxième mandat. L’opération est baptisée Rubicon, par allusion à Jules César. Cependant, même si les éliminés sont en grande partie des électeurs de la « tendance démocrate-socialiste », on y trouve aussi des légitimistes ou des bonapartistes[8], partisans de la « démocratie plébiscitaire »[7]. Un serment de fidélité à sa personne ainsi qu'à la Constitution est institué pour les fonctionnaires et les élus. En effet, en vertu du principe constitutionnel de non-rééligibilité du président, Louis-Napoléon devrait légalement quitter le pouvoir en décembre 1852. ; enfin, les maîtresses du président et de Morny (Miss Howard et Fanny Le Hon), ainsi que des banquiers, avancent l’or nécessaire à l’opération, ce qui évita aux comploteurs de piller les coffres de la Banque de France[36]. The French coup d'état of 5 December 1851 was a self-coup staged by Prince Louis-Napoléon Bonaparte (at the time President of the French Second Republic).It ended in the successful dissolution of the French National Assembly and the subsequent re-establishment of the French Empire the next year. Napoléon III : le coup d’État . Sur l’ensemble des condamnés, 12 632 étaient libérés à la même date[109]. Dans sa volonté de réformer la Constitution, le Président obtient le soutien d'Odilon Barrot, du comte de Montalembert et de Tocqueville. Le peuple eût résisté à la loi du suffrage restreint et voté envers et contre tout, mais pour qui ? Certains conseils municipaux, en application de l'article 68 de la Constitution, proclament la déchéance de Louis-Napoléon Bonaparte[76], et déclenchent de nombreuses insurrections, notamment dans le Sud-Est[77] pour « défendre la République ». Sur les 9 600 républicains initialement condamnés à la transportation en Algérie, 6 151 sont réellement déportés[108], et le 30 septembre 1853, 3 006 républicains restaient en Algérie. Après le coup d'État par lequel Louis Napoléon rétablit l'Empire, le poète s'exile volontairement avec sa famille et sa maîtresse Juliette Drouet. La plus grande partie de la province, celle qui s'était prononcée pour le parti de l'Ordre lors des précédentes élections de 1849 (l'Ouest, le Nord et le Nord-Est), ne réagit pas et la plupart des élites locales acceptent le coup d’État[47], ailleurs l'indifférence est fréquente. Si Victor Hugo affirme, sans préciser ses sources, que 1 200 Parisiens ont été tués sur les grands boulevards[65], son récit des évènements est contesté par les historiens Louis Girard et Pierre Milza pour qui sa version de la fusillade des grands boulevards, est peu crédible et relève d'une « volonté de diabolisation »[66]. Cité par. Neveu de Napoléon Ier, il est le fils de Louis Bonaparte, ancien roi de Hollande, et d’Hortense de Beauharnais. En 1852, ce 1852 rêvé par les républicains comme le terme de leurs désirs et le signal d'une révolution terrible, la déception eût bien été autrement épouvantable. article publié dans le tome 166 de la Revue historique, 1931, pp. Celle-ci refusait en effet obstinément de réviser la Au fil des Pages sur Canal Académie de Laetitia de Witt avec Alain Decaux (historien). Ainsi, le précédent d'un président devenu empereur rendra impensable, jusqu'en 1962, toute élection du chef de l'État au suffrage universel direct, François Mitterrand comparant avec virulence le général de Gaulle à Napoléon III afin d'instruire le procès des institutions de la Ve République[146]. Il rassemble quelques conjurés et établit son plan : soulever la ville de Strasbourg (une importante place militaire) en ralliant autour de lui les habitants et la garnison puis marcher aussitôt sur Paris en … Nous ne retrouverons pas de tels chiffres dans la seconde région française insurgée en décembre 1851 : le Sud-Ouest. Si vous avez triomphé des ennemis de la société, c'est qu'ils ont été pris à l'improviste et que vous avez été secondés par les honnêtes gens », « Ce sont au moins dix mille personnes qui fuient la police de Louis-Napoléon Bonaparte. pour Napoléon, « après tout, lorsque les lois fondamentales d'une république sont violées, les coups d'État, ou pour mieux dire, les coups de fortune ne sont pas plus illégitimes les uns que les autres », « Bonaparte n'est pas pire que les autres. Le président jouit cependant d'une réelle popularité auprès des paysans et la nature de la consultation ne laisse guère de choix entre l'état de fait accompli et le néant.

Maison à Vendre Rue De Turenne Lille, Prière Pour Chasser Un Voisin, Bide 6 Lettres, Qcm Pompier Incendie, Clinique Clémentville Montpellier Recrutement, Remorque Pour Barque, Fonds Social Apprenti Pays De La Loire, Les Sous-titres Ne S'affichent Pas En Streaming, Se Loger à Dublin Chez Lhabitant,

Add your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Leave the field below empty!