agent commercial immobilier avis

– un acheteur ne “craque” pas, il achète parce qu’il se sent chez lui, c’est le fameux “coup de cœur”, et le négociateur n’y peut pas grand chose ; le bon négociateur va conforter l’acheteur dans sa décision et le rassurer en éclairant la suite des opérations, mais c’est tout – si l’acheteur a le coup de cœur, il se décide quel que soit le négociateur. This website uses cookies to improve your experience while you navigate through the website. Ça s’est écroulé avec les réseaux D’AI qui recrutent tout et n’importe quoi et qui vous font croire monts et merveilles. Je me présente, je m’appel Hugo, j’ai 17 ans, et j’aimerai devenir agent immobilier, mais j’ai une petite question, est ce qu’il y a encore du boulot dans ce domaine ? J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode. Aucun témoignage n’est désintéressé, qu’on soit à l’intérieur d’une profession ou un “repenti”, comme ici. Sur internet j’ai l’impression que tout le monde veut se rebeller, mais dans la vie, c’est dur de mobiliser car peut sont prêt à se battre pour faire respecter leur droits. Pourquoi ne pas vendre en tant que particulier ? Bonjour, Bravo pour cet article et les commentaires toujours instructifs. Mais je m’insurge car je ne fais pas (et nous sommes plusieurs) partie de cette catégorie. En plus, vous saurez que c’est grâce aux annonces du http://www.pap.fr que j’ai trouvé un acquéreur sérieux et solvable (vente au prix et sans condition suspensive, dans un délai de cinq mois), là où une douzaine de visites d’agences ne m’avaient ramené que des “touristes”… sinon des complices qui tentaient de me plomber le moral en dénigrant mon appartement dans le but un peu trop évident de faire baisser son prix. Bon ! Le lendemain matin à 6 h : petit déjeuner puis je jette un oeil sur toutes les visites et les acquéreurs ; je prends note des appels ; je prépare deux évaluations ; et j’ai rendez-vous avec des propriétaires pour signer un mandat que je dois préparer. Un agent immobilier est un partenaire COMMERCIAL. – un vendeur ne “craque” pas, il finit par céder sur le prix après une plus ou moins longue période d’usure ; ce que les vendeurs ne savent pas (ou refusent de comprendre) c’est que c’est souvent la première offre cohérente qui est la bonne, que de temps gagné ! Le groupe dans lequel je travaille est tout simplement le groupe que je recherchais. Mais voilà, j’avais décidé de travailler dans l’immobilier non pas pour m’enrichir mais car ce métier etait interressant, l’architecture m’a tjrs attiré et surtout je me disais que pour pouvoir aider les gens en diificulté il serait plus facile de les aider avec bcp d’argent qu’avec peu et que donc par conséquant gaghant plus qu’un caissier chez delhaize je serais plus à meme ( au niveau argent) d’aider plus tard les autres. Si les métiers de l’immobilier existent c’est tout de même qu’il y a des raisons. je craint que votre analyse soit parfaitement exacte! Merci Mickael de nous le faire partager . article defouloir pour agent immobilier raté A-t-on des nouvelles de Floriane depuis ? Bien courtoisement à vous et bonne continuation…. Et là, il prend des dimensions totalement différentes de celles notifiées dans cet article. J’ai 51 ans et réfléchi je continu ou pas j’ai une opportunité pour travailler dans un gros groupe sur internet Ce n’est cependant pas le pire exemple car lui avait le mérite d’être honnête et faisait preuve d’empathie. Après comme tout bon COMMERCIAL, il suffit de bien cerner ce qui est à vendre et de bien connaitre son acheteur, et de rediriger vers les spécialistes en cas de questions auxquelles on ne sais pas répondre. Il n’y a que 10 % qui en vivent bien et décemment, le reste… et bien devinez. Je voulais faire partager mon avis et expérience et je remercie Michael d’avoir ouvert le débat puisque de toute évidence le sujet fait parler et intéresse beaucoup de monde. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur une agence…, Comment réussir à vendre son bien immobilier ? Vous rapportez toute votre expérience à un réseau, c’est le cas d’école d’un réseau de turn over à l’américaine ( on prend, on exploite la motivation, on rince, on dirige vers la sortie : je l’ai essayé aussi cette enseigne.) Ci-joint le lien du commentaire de … merci d’avoir partagé avec nous votre expérience. Etre agent immobilier c’est être sympa et accompagné des gens qui ont peur ou pas le temps de s’occuper de leur transaction ! J’ai il tous les commentaires depuis le début et amusant je suis d’accord avec la majorité La dernière en date : je prends un mandat de vente. lol. Et quand je les vois descendre de leurs belles voitures avec leurs super fringues genre je suis un commercial AIRBUS , mais je suis mort de rire surtout quand ils ouvrent la bouche, ils expliquent les lois d’urbanisme sans vraiment maitriser leur sujet et au final pour dire : Je vais me renseigner à la mairie … est ce pour vous la bonne façon de commencer dans l’immobilier ? Le vendeur vous envoyé sur les roses et c’est normal. Actuellement, je réfléchis de me reconvertir en embrassant cette belle profession d’AI (je suis dans le milieu juridique depuis 11 ans). En 10 ans le nombre d’AI est passé de 17000 à 34000, il est clair que dans la situation actuelle non seulement ça ne peut pas durer, mais en plus la profession doit opérer une mutation d’ordre “quantique” si elle veut avoir un avenir. Mais ça reste de la télé. Mauvais titre ça n’est pas un témoignage mais une critique mal fondée et négative A la question, “qu’est-ce qui vous a plu ?” moi perso c’est de voir les propriétaires et acheteurs super heureux. Mais ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac. Je suis tombé sur cet article en cherchant des informations sur une reconversion éventuelle dans le milieu de l’immobilier, et finalement je pense que je vais chercher un autre secteur tant ce que j’ai lu m’a dissuadé. Nous sommes en 2018 soit dix ans après la rédaction de ce post et cela s’applique d’autant plus aujourd’hui mais en pire. Ce n’est pas toujours la faute de l’autre…. co investisseur = pour vous co emprunteur, vous avez trop le sens du business pour inspirer confiance! Il y aurait tant à dire, et ici n’est pas le lieu. Les six premiers moi rien et après trois ventes voir neuf Dommage de lire cela. Comme partout il y a des gens qui bossent bien et les autres! Ma conviction est qu’il faudrait pouvoir le faire sans avoir besoin d’en vivre. Utiliser ses 10 coups d’avance et imaginer un concept innovant mais simple qui assurerait sa fortune. 4 ans, surtout en vente, un peu en location. @beliard : tu penses arriver à vivre en reversant une grand partie à de nobles causes ? Je vais voir mon contrat si il n y a pas une mention priorité..mais je pense pas. Bien sur, il y a des dérives. Il suffirait de sanctuariser ces trois secteurs et en interdire toute forme de spéculation. – si tu as le temps : tu mets en ligne sur internet, tu fais les visites, et hop tu passes le dossier au notaire qui gère la suite, – si tu n’as pas le temps (ou l’envie) : tu confies un mandat à une agence, elle met en ligne sur internet, elle fait les visites, et hop elle passe le dossier au notaire qui gère la suite………. C’est un doux euphémisme. J’ai besoin de garantir mon portefeuille sur le long terme, travailler sans relâche… Que certains ont grassement et lachement profité et méritent leur réputation, c’est quelque chose que je condamne mais que vous mettiez tout le monde dans le même sac, c’est profondément injuste ! Tout ça pour dire que je suis toujours dans l’immobilier en tant que salarié en avance sur co. J’ai dû mal à faire plus de 150 K€ annuel de CA et cela me laisse 30 000 € brut soit 2000 € net par moi. Pas mal hein ? Après ça, passé derrière, vous personne expérimente : Villa estimée à 200 000 € et la personne d’avant la estimé à 300 000 € ??? je souhaiterai raconté mon histoire, pour vous dire qu’il y a des tas de choses et de mensonges que l’on vous raconte pour que vous adhérer dans le réseau. Je passe souvent derrière des estimations farfelues, des preneurs de mandats, des “vous en voulez combien ?” et qui ajoutent leur % sans autre questionnement. J’ai donc choisi sous théme : Les méthodes utilisées par les agences immobilières pour influencer les acheteurs. Commentaire assez juste et intéressant…. Négocier, oui. (pas tous heureusement). Le taux passe à 4% (un scénario possible dans 2 ans), et l’acquéreur potentiel a les mêmes revenus que le vendeur, et pas d’apports: sa mensualité serait théoriquement de 1400€ (ce qui entend qu’il gagne au moins 4200€ nets par mois). L’immobilier est un métier mort, comme tous les métiers de démarchage en ce pauvre monde où on trouve plus de commerciaux au mètre carré que de clients solvables. D’ailleurs si énormément de monde ne les apprécient pas, c’est qu’il doit y a voir une raison , il n’y a pas de fumée sans feu … La fonction essentielle de l’agent immobilier est de connaître un marché qu’ignorent les vendeurs et les acquéreurs et de vendre son expertise sous forme de commission. OUI ! Quelle frustration ça a dû être pour vous monsieur de faire se métier sans y arriver pour qu’aujourd’hui vous ayez besoin d’exposer des cas rarissimes en laissant penser à une généralité! Bonjour Mais la France n’est pas un magazine grand public. Oui ! Désolé, mais pour avoir été en contact avec pas mal d’ai et un avoir retiré des expériences majoritairement négatives, mon opinion est désormais établie, de plus les chiffres sont éloquents, les commentaires et avis négatifs concernant les ai “pleuvent”, la remise en question dans se secteur est beaucoup trop tardive et si effectivement je consent qu’il y a de bons éléments, ces derniers vont en faire les frais, désormais il vous faudra compter avec avec un concurrent de taille qu’est Internet, et avec une génération actuelle de vendeurs qui le “maitrise”, ce qui n’était pas le cas auparavant. Parce que c’est trop compliqué. Alors que l’acquéreur considère que payer 4 ou 10 000 euros pour une annonce, une visite de 45 mn et 10 mn de signature du compromis, c’est super cher payé et il a sûrement raison aussi. – problème de secteur: les anciens ne veulent pas partager. Il propose des logements qui correspondent à vos critères! Concernant le marché us et le mls, il fonctionne parce que les agences travaillaient déjà à 95% en exclusivité avant sa création. Ce qui est dommage c’est que l’agent immobilier se “tue” lui même. Apres négociation, me voila employé mi-temps ( 500 euros/ mois) avec 25h bureau et 25h terrain. Un agent co touche 30/40% entrée/sortie, temps de travail identique. Belle déclaration infondée d’un ANONYME. Imaginez qu’il n’existe pas un mois sans qu’un acquéreur ayant payé une com de 7% nous fasse en plus un cadeau (la semaine dernière c’était une sorte de pudding pour l’anecdote) pour nous remercier de l’accompagnement et de l’aide que nous tentons d’apporter dans ce projet si noble que de se loger. Bonjour, Mais la gratification n'est pas que financière. Celle-ci sera peut-être moins conséquente mais ça évite d’attendre.

Ulysse Et Le Cyclope Question De Compréhension, Pourquoi Aller Voir Un Endocrinologue, Restaurant Dejeuner St-luc, Avion Toulouse - Biarritz, Toto Les Anges Boxe, Dijon Infos Foot,

Add your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Leave the field below empty!